Dictionnaires / traducteurs en ligne

Ne vous en faites pas, en ce lendemain de St valentin, je ne vais pas vous parler d’amour. Bien au contraire, cet article est dédicacé à tous ceux qui n’ont jamais eu de coup de foudre… pour la langue anglaise.  Je vais vous parler des dictionnaires français / anglais que j’utilise et j’en profiterais pour vous présenter également  ce que je considère comme étant les deux meilleurs sites de traductions de texte.

Commençons par la traduction de mots. Mon site préféré, que j’utilise systématiquement est  le dictionnaire WordReference.

wr-logo

Ce site fait partie des 500 les plus visités au monde. Il permet de faire des traductions dans une vingtaine de langues, dont l’anglais, le français l’espagnol, l’italien, le russe, … C’est un site complet qui propose des traductions précises pour des mots et/ou expressions.

wr-traduction

Le point fort de ce site, son forum : ne vous est-il jamais arrivé, lorsque vous  recherchez une expression, de rêver d’avoir une personne native à porter de main pour vous expliquer quelle est sa meilleure traduction? Et bien, grâce au forum de WordReference, votre rêve devient réalité. Vous posez une question et des internautes vous  répondent avec l’expression qui traduit au mieux ce que vous recherchez. Comme  ce forum n’est pas fermé, vous avez accès à toutes les interrogations / réponses en ligne. Il est bien organisé et bien modéré, ce qui vous assure des échanges efficaces et cordiaux.

wr-forum

À noter qu’il existe une application mobile WordReference.

linguee

Autre site que j’utilise très souvent: Linguee. C’est également un dictionnaire multilingue en ligne. Son domaine d’expertise est la traduction spécialisée. Vous recherchez un terme technique, ou judiciaire ? Vous retrouverez sur Linguee la traduction la plus adaptée. Le principe est simple, vous lancez une recherche sur Linguee et découvrez si quelqu’un a déjà traduit ce dont vous avez besoin. Ce site est la meilleure façon de savoir comment les spécialistes traduisent les termes et expressions techniques.

linguee-test

Il existe également une application mobile qui donne accès au dictionnaire même sans connexion.

Palmares

Pour ce qui est des traducteurs de texte en ligne, les plus connus, qui sont également les deux meilleurs sont Google Translate et Reverso Traduction.

google

Google Translate est un site et une application mobile qui permet de traduire en 104 langues. Il s’appuie sur la puissance du moteur de recherche et trouve parmi toutes les  traductions présentes dans sa base de données celle qui correspond le mieux à votre demande. Là vous voyez tout de suite pourquoi il est considéré comme l’un des meilleurs pour les traductions de texte.

test-google-trad

Son système de détection de langue permet d’obtenir une traduction sans préciser la langue d’origine du texte (très pratique si vous ne la connaissez pas). Le site propose aussi une traduction « as you type » et sur l’application mobile, vous n’êtes pas obligé de taper votre demande: vous pouvez la prononcer ou prendre en photo le texte à traduire !

logo-reverso

Reverso Traduction est un logiciel en ligne et une application mobile qui permet également de traduire des textes en plusieurs langues (anglais, allemand, espagnol, italien, russe, chinois, arabe, hébreu, japonais).

test-reverso

Moins puissant que son concurrent, ses traductions sont testées sur des milliards de textes et sont continuellement améliorées. Il permet de progresser à l’oral en écoutant la prononciation du texte avec la bonne intonation. Le plus du site: il corrige automatiquement les fautes dans le texte d’origine.  Des experts linguistes travaillent en permanence pour améliorer la traduction des expressions idiomatiques. C’est pour cela que pour ce type de traduction Reverso est souvent classé numéro un.

Voilà un petit tour d’horizon de mes sites de traduction préférés. Je ne vous ai pas présenté toutes leurs fonctionnalités. Je me réserve le droit de faire des articles plus détaillés pour chaque site.

À suivre…

 

 

 

 

Publicités

L’anticafé : un peu chez vous

Ça fait un bout de temps qu’on a pas discuté coworking, alors aujourd’hui, je vais vous parler d’un espace que j’apprécie beaucoup : l’anticafé. Il en existe quatre à Paris (Beaubourg, Louvre, Olympiade et République), deux en province (Aix-en-Provence et Lyon) et un à Rome. Leur slogan ? Tous comme à la maison. C’est vraiment leur principe : faire en sorte que vous vous y sentiez comme à la maison ! Perso, j’aime particulièrement celui de Beaubourg. J’y allais souvent l’an dernier pour bosser mes cours et il m’arrive d’y retourner pour écrire un article ou pour chercher l’inspiration quand je cherche de nouvelles idées d’article. Je vais vous résumer en quelques points ce que j’aime dans ce lieu.

anticafe beaubourg

1 – Vous y trouverez à boire et à manger. Je sais, ça ne devrait pas être l’argument principal, mais, moi, quand je bosse, j’ai toujours un petit creux et j’arrive mieux à travailler avec un bon thé chaud. À l’anticafé, il y a de quoi faire: les antibaristas vous proposent quantités de boissons chaudes (café, cappuccino, chocolat et une grande variété de thés ou de tisanes). II y a aussi des boissons fraiches à disposition dans le frigo. Vous trouverez aussi un grand choix d’encas sucrés ou salés. À noter que si vous ne voulez pas vous empiffrer de cacahouètes ou si vous arrivez à résister aux cakes (qui vous font de l’oeil) vous pourrez trouver des légumes frais, coupés dans le frigo (carottes, concombres, radis, …) ou des fruits. Tout est en open-bar, jusqu’à épuisement des stocks. 🙂

buffet

2 – Vous y trouverez un bon environnement de travail: du mobilier confortable, des espaces ouverts, propices à la collaboration, des prises  pour recharger les batteries, un réseau Wifi très haut débit, de qualité, même quand il y a du monde. Petit plus, au sous-sol dans l’anticafé de Beaubourg, il n’y a pas de réseau mobile, seul le Wifi passe. C’est parfait pour travailler sans interruption, vous appliquez un pomodoro naturel : vous faites une pause quand vous en avez vraiment besoin, pas lorsque vous recevez une notification. Autre point fort, les anticafés sont des endroits vivants: même si l’ambiance peut être studieuse vous n’entendrez pas les mouches voler. Vous êtes entourés d’étudiants, d’entrepreneurs, de travailleurs indépendants. Les lieux bouillonnent de créativité et de projets, c’est l’idéal si vous êtes en recherche d’inspiration

anticafe-ss.

3 – Vous y trouverez un également un espace pour souffler et décompresser : on ne fait pas que travailler à l’anticafé, vous pouvez aussi y jouer. Les espaces disposent d’une ludothèque en libre accès et assez variée (King of Tokyo, Dixit, Echecs, Time is Up, Uno, Jeu de l’oie, Monopoly, Cluedo, Back Cranium, Ces années-là, les aventures du Rail, Scrabble, Jenga, Duplik, Jumpy Jack). Si vous ne trouvez pas votre jeu préféré, pas de panic, vous pouvez faire une suggestion sur le site de l’anticafé, il fera peut-être partie des futures acquisitions.  Vous pouvez aussi participer à l’un des nombreux évènements qui y sont organisés (conférences, ateliers, concerts, théâtre, vernissages), voire même en proposer un vous-même. Il est possible de faire une réservation pour sa tribu (entre 4 et 15 personnes) voire même de privatiser un anticafé pour un évènement public ou privé.

agenda-anticafe

4 – Vous y trouverez des rencontres : l’anticafé est aussi un lieu de rencontre où vous pouvez discuter de vos projets avec votre voisin de canapé. Sur le site de l’anticafé, vous trouverez Kawaa, une plateforme numérique  qui  vous permet, dans un cadre convivial, d’échanger, de découvrir de nouvelles personnes, de former des groupes, en fonction de vos centres d’intérêt, de vos passions et de vos loisirs. En plus ces espaces de coworking sont ouverts du lundi au dimanche, avec de larges plages horaires.

anticafebeaubourg

5 – Enfin, vous y trouverez des tarifs très intéressants : à partir de 5 euros de l’heure,  25 euros si vous restez entre 5 heures et une journée et 240 euros pour 1 mois. Les étudiants et les chômeurs créatifs bénéficient de 10% de réduction sur ces prix et les membres de 15%. Là, vous vous demandez comment faire pour devenir membre ? Rien de plus simple : vous remplissez un questionnaire en ligne, vous récupérez votre carte et bénéficiez des réductions dès votre prochaine visite. Votre carte est gratuite et sera valable dans tous les  anticafés. Au final vous payer uniquement pour le temps passé dans l’espace de coworking, tout le reste est compris !

tarifs-anticafe

En résumé, les anticafés sont des endroits uniques, où vous vous sentez aussi bien qu’à la maison, mais sans les distractions. Vous pouvez en faire un espace de travail, de détente, de rencontres ou un peu des trois. Attention, l’essayer c’est l’adopter. 🙂 Laissez-vous tenter !

Bonne semaine !

 

Alternatives à Google

Je ne sais pas pour vous, mais moi, dès que je tombe sur quelque chose de nouveau ou que j’ai une question quelconque sur n’importe quel  sujet, je m’en vais demander à Google d’éclairer ma lanterne. Je sais que c’est aussi votre cas, car en France 90% des recherches se font via le moteur de recherche de Google. On trouve même le terme « googliser » dans le Larousse !

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler des alternatives à ce moteur tout-puissant. Au passage, je tiens à préciser que c’est assez jouissif de taper sur Google « alternative au moteur de recherche google » 😉 et ça l’est encore plus de voir que le site vous propose en suggestion votre recherche exacte ! Non, je ne suis pas la seule à me poser la question ! 😀

Je ne vais pas vous parler de Yahoo! ou de Bing (oui ça fait des décennies que vous ne les utilisez plus, mais ils existent toujours), mais plutôt de concurrents sécurisés, anonymes, écolos ou encore, qui soutiennent de projets sociaux ! C’est parti pour un petit tour d’horizon:

qwant-logo

1 – Qwant : je me sens obligée de commencer par le moteur de recherche français qui respecte votre vie privée et vous  garantit un environnement sécurisé ainsi que des résultats pertinents. En effet Qwant  ne trace pas ses utilisateurs et ne filtre pas le contenu d’internet. Il s’engage à ne pas utiliser vos données personnelles pour les revendre à des fins commerciales. À noter qu’il les collecte quand même, mais elles restent stockées en interne.

qwant-recherche

Le moteur présente ses résultats sur trois ou quatre colonnes. Dans celle de gauche vous trouverez les résultats de la recherche du web. Ensuite la suivante fournit les articles d’actualité associés au mot-clé de votre recherche et enfin celle de droite les messages publiés publiquement sur les réseaux sociaux. À noter qu’il existe une version spéciale enfants: Qwant Junior, qui filtre les contenus violents ou réservés aux adultes.

duckduckgo

2 – DuckDuckGo : le métamoteur qui ne vous espionne pas. Il ne collecte pas du tout vos données, donc impossible de faire le lien entre vos différentes recherches. Vous êtes complètement anonyme. Forcement, tout ceci vient avec de la publicité, rien n’est vraiment gratuit dans ce bas monde…

duck-duck-go-recherche

Pour ce qui est des résultats, DuckDuckGo vous compile les résultats d’environ 50 moteurs de recherche, dont Yahoo !, Bing et Wikipédia.

peekier-logo

3 – Peekier : dans le même genre que le précédent, ce moteur de recherche ne collecte aucune donnée. La différence réside dans le fait qu’il vous propose une prévisualisation des résultats sous forme de vignettes.

peekier-recherche

Si vous cliquez sur une vignette, vous pouvez prévisualiser le site référencé en pleine page, sans quitter Peekier ! Comme vous ne changez pas de site, vous n’avez pas à attendre que la nouvelle page s’affiche (excellente nouvelle si vous disposez d’une connexion internet lente !).

 

ecosia

4 – Ecosia : c’est un moteur de recherche qui plante des arbres. Comment ça marche ? Lorsque vous faites une recherche avec ce moteur, les publicités que vous visionnez génèrent des revenus pour Ecosia, qui utilise ces revenus pour planter des arbres. Avec ses trois millions d’utilisateurs actifs, Ecosia a planté plus de six millions d’arbres. En tant qu’internaute, vous participez à la reforestation au Burkina Faso, sans débourser un centime. C’est pas beau ça ?

ecosia-recherche

Et les résultats de recherches dans tout ça? Ecosia reprend ceux de Google, donc pas de mauvaise surprise de ce côté-là. Le moteur affiche un petit compteur en haut à droite de la page qui vous indique le nombre d’arbres qui seront plantés grâce à vous ! ❤

lilo-logo

5 – Lilo : c’est le moteur qui vous permet de financer gratuitement des projets sociaux ou environnementaux, uniquement en faisant vos recherches. Ce site a un peu plus de 100000 membres qui font environ 19 millions de recherches mensuelles, ce qui a permis de récolter plus de  170 000 euros. Comment ça marche ? Tout fonctionne grâce à la publicité : en faisant des recherches vous cumulez des gouttes d’eau. Avec ces dernières vous pouvez financer un projet partenaire du moteur de recherche. Pour information, vous devrez installer une extension sur votre navigateur pour pouvoir utiliser Lilo.

lilo-recherches

Comme pour le moteur précédent, les résultats de recherches sont ceux de Google et un petit compteur vous rappelle le nombre de gouttes d’eau gagnées. Vous avez un grand choix de projets pour « dépenser » vos gouttes d’eau. Le plus dur est d’en choisir un.

les-projets-lilo

Je vous ai présenté mes préférés, mais sachez qu’il existe d’autres moteurs de recherche qui essaie de faire concurrence à Google, ou qui propose une utilisation écologique ou sociale des revenus publicitaires. Moi, j’aime particulièrement l’idée que ma curiosité participe à rendre ce monde meilleur. Pas vous ?

Bonne semaine !

 

Enregistrer